Prix du pétrole et économie

En consultant un graphique montrant l’évolution du prix du pétrole dans les dernières années, j’ai remarqué une baisse significative en 2009. Quelle coïncidence que cette baisse soit survenue immédiatement après la crise économique de 2008. Et que voit-on juste avant? Une hausse vertigineuse… Qu’est-ce que cela signifie? Curieux, j’ai donc tenté de faire des comparaisons avec les ralentissements économiques antérieurs : la crise du début des années 80, le ralentissement du début des années 90 et celui survenu au début du nouveau millénaire.

Dans mes recherches, je suis tombé sur une base de données Excel de la compagnie British Petroleum, nommée Statistical Review of World Energy. Elle comprend des données historiques à propos de la production, de la consommation, du prix et des réserves de plusieurs sources d’énergie : le pétrole, le gaz naturel, le charbon, l’énergie nucléaire, l’hydroélectricité et quelques autres énergies renouvelables. Voici le lien si vous êtes intéressés : http://www.bp.com/en/global/corporate/about-bp/energy-economics/statistical-review-of-world-energy-2013.html

(ensuite sur la base de données Historical data workbook)

J’ai préparé un graphique montrant le prix du pétrole depuis 1965 (à noter que les données sont disponibles jusqu’à 1861). Le prix est en dollars US par baril, et ce dollar est ramené à la valeur de 2012 afin de diminuer les énormes variations. Pour voir ce que ça a donné, vous pouvez consulter l’image au haut du blogue.

On voit très bien les ralentissements/récessions économiques dont j’ai parlé récemment. Juste avant la crise du début des années 80, on observe une hausse faramineuse du prix du baril. Même chose pour le début des années 90. Il est à noter que cette période économique difficile a été moins éprouvante que celle de la décennie précédente. Coïncidence, les variations du prix du pétrole sont moins élevées... Finalement, on observe un peu la même chose au début des années 2000.

Ah et j’oubliais la crise financière de 2008, qui se poursuit encore aujourd’hui (le système ne s’est pas « encore » remis). D’après moi, le prix élevé et grimpant du pétrole, comme on le voit dans le graphique après 2009, ne contribue pas du tout à la progression du système économique.

Selon ce graphique, le pétrole pourrait donc représenter une des causes d’un ralentissement économique ou d’une récession. Pourquoi? Chaque entreprise et chaque industrie ont besoin d’énergie pour fonctionner (pour construire, transporter, faire tourner les machines, etc.). Évidemment, si le prix de cette énergie monte, il reste moins d’argent pour toutes les autres dépenses et le profit, si profit il y a. Les dépenses seront donc moins fréquentes. Et moins il y a de dépenses, plus le système économique, basé sur la consommation et la croissance, ralentit. C’est la même chose pour chacun de nous : plus l’énergie (électricité, transport, chauffage, etc.) coûte cher, moins il nous reste d’argent. Moins on a d’argent, moins on va dépenser, et ainsi de suite.

À suivre...

Anthony

#picpétrolier #prixdupétrole #crise

 Témoigner et agir... 

 

Comprendre, sentir, réagir, s'indigner...  Lorsque que l'on témoigne, on essaie de reconstruire le réel...  D'en faire ressortir l'essentiel.  Souvent, c'est dans l'insignifiant que l'on retrouve le sens.  Souvent, c'est dans le profond qu'on le perd...  Mais c'est en étant là, tout le temps en se laissant transpercer par la réalité que l'on peut sentir le désespoir de l'avenir...  C'est pourquoi témoigner est très différent de convaincre...  Convaincre est difficile et souvent impossible...  Témoigner est essentiel...

 SUIVRE LE PROÈS : 
  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
 RECENT POSTS: 
 SEARCH BY TAGS: 
Pas encore de mots-clés.

© 2014 Par CRRIDEC.

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W