Un drôle de titre...

 

Ce titre n'est pas anodin...  Il nous permet de donner un cadre à notre réflexion.  Le procès Frankenstein, c'est beaucoup notre procès.  Un procès d'intention, un procès de résultats, un procès de lucidité mais aussi un procès de l'imaginaire, un procès méthodologique, un procès des tendances...  Et le Dr. Frankenstein, c'est nous qui sommes trop fiers, pas assez humbles, et même un brin prétentieux face à nos succès, nos créatures...  et attention, nos créatures se révoltent...

un procès...

Un procès, c'est le mécanisme par lequel on tente de donner un sens à ce qui nous entoure et ultimement à choisir l'option qui nous semble la plus juste.  Au-delà du vrai, le procès pose aussi un regard éthique et humain sur le réel.  Lucidité et justice vont de pair avec la recherche du vrai, si cela est possible...

Un procès...

Un procès, c'est aussi la façon par laquelle on évalue ce qui nous entoure.  Comment reconnaître le vrai et le juste,..  Comment choisir et devenir libre...  Comment connaître et partager... Un processus, une méthode et un imaginaire qui construisent nos choix et la réalité autour de nous...

le docteur...

Le docteur, c'est nous...  Avec nos intentions, nos réussites et nos échecs.  Avec notre prétention, notre intelligence et notre beauté.  Et surtout nos croyances et nos représentations qui construisent et détruisent notre univers.  Et comme créateur, la question se pose...  Est-ce que nos créatures sont la cause de notre possible disparition ?  Il faut regarder lucidement ce qui nous entoure avec humilité et ouverture....

La créature

Souvent, le résultat de bonnes intentions, nos créatures portent en elles-mêmes leur paradoxe.  Tranquillement, elles nous mènent à notre perte... Les crises et les injustices qui sévissent découlent trop souvent de bonnes intentions..  Mais pas toujours...  Il faut contempler nos créatures et savoir reconnaître notre échec avant qu'il ne soit trop tard...

© 2014 Par CRRIDEC.

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W